AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Norah O. Lewis... "Tire la chevillette, la bobinette cherra"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Norah O. Lewis
avatar
Admin


MessageSujet: Norah O. Lewis... "Tire la chevillette, la bobinette cherra"   Mar 28 Oct - 17:30



 

 
Mon histoire aurait pu s’appeler...

 

   ▨ NOM(S): Lewis
   ▨ PRÉNOMS : Norah Ondine
   ▨ SURNOMS : Rouge
   ▨ DATE & ÂGE : 12 septembre 1990, 23 ans
   ▨ LIEU DE NAISSANCE : Hope Haven
   ▨ NATIONALITÉ : Américaine
   ▨ STATUT CIVIL : Célibataire

   ▨ MÉTIER/ÉTUDES :  Pâtissière
   ▨ SITUATION FINANCIÈRE : Elle ne manque de rien
   ▨ GROUPE : A whole new world
   ▨ DE QUEL HISTOIRE EST-T-IL TIRÉ ? :  Le petit chaperon rouge
   ▨PERSONNAGE : Le petit chaperon rouge
   ▨AS-TU UN SECRET? : écrire ici
   ▨AS-TU UN OBJET FÉTICHE? : Un bonnet rouge offert par sa grand mère
   ▨CÉLÉBRITÉ : Troian Bellisario


   


 



 
Miroir, mon beau miroir...
 



 


 Norah à vécut toute sa vie en pensant que le monde était parfait, que le malheur et la tristesse n'existait pas, que tout ne pouvait que finir bien. Il n'y avait ni souffrance, ni famine, juste le bonheur et le soleil resplendissant, sa famille et le sourire de ses proches. C'est dans un monde trop doux qu'elle naquit, dans un monde que ses fous de parents avaient trouvé bon de faire croire parfait. Hélas, sans peine ou colère pour forger sa personnalité avec plus de volonté, Norah devint une jeune fille naïve, irrémédiablement gentille et dotée d'un caractère trop doux, voir passif, d'une facilité grotesque à manipuler ou influencer. Elle a toujours été une jeune fille se posant plein de questions. Curieuse de nature, tout pour elle est une excuse pour poser une question. Mais rare sont les réponses qu'on lui donne. Prise de beaucoup de doutes et d'incertitudes, elle ne cesse de chercher des réponses.

Sans pour autant être mauvaise, Norah n'est pas parfaitement ce qu'on pourrait appeler une "personne bonne". Une personne bonne est une personne qui, quoi qu'il arrive, ne changera pas d'avis sur ce qui est mal ou bien, sachant parfaitement ce qui est bien. Avec ardeur et conviction, elle défendra ses valeurs et se refusera à toutes bassesses. Alors que Norah... Est influençable, comme vous le savez déjà. Qu'est-ce qui vous dit, qu'avec les bons arguments et le temps qu'il faut, elle n'en viendra pas à renier ce qu'elle croyait bon pour ce qu'on veut lui faire croire de meilleur encore ? Les enfants sont si faciles à manipuler, à modeler comme bon nous semble... Et Norah n'est pas encore tout à fait une adulte...

Norah est surtout une jeune fille très calme. L'entendre élever la voix relève du miracle et, même quand elle n'est pas d'accord sur quelque chose, elle essaiera toujours de s'expliquer avec le plus de détour possible pour ne pas se montrer blessante ou cassante, comme si elle marchait sur des œufs qu'elle aurait l'impression d'entendre crisser à chacun de ses pas, tout en imaginant déjà le bébé poussin à l’interieur. Elle est trop gentille, chez elle, c'est une faiblesse plus qu'une qualité. Mais comment aurait-il pu en être différent ? Si notre vie nous forge, alors Norah n'a été forgé que d'amour et de rêve. Elle est le modèle même du petit chaperon rouge que le méchant loup mangera bientôt si le chasseur n'arrive pas à temps.

 


 
Dis moi ce que je veux savoir
 



 

▨ Elle est imprévisible et pas toujours réfléchit ▨ Elle déteste qu’on lui dise qu’elle est incapable de faire certaines choses. ▨ Elle possède une bouche et sait très bien comment s'en servir. ▨ Elle a beaucoup de mal à supporter les ordres, et rechigne donc souvent pour les exécuter, même si elle les fait, plus par obligation que par envie ▨ C'est une grande caractérielle, elle n'a jamais sa langue dans sa poche et quand elle n'est pas d'accord sur quelque chose, elle n'hésite pas à le dire. ▨ Elle est terrifiée par les orages et ne supporte pas les cris ou bruit strident. ▨ Elle adore les enfants et elle souhait en avoir un jour. ▨ Elle n'a jamais tenu l'alcool et peut être ivre au bout de deux verres ▨ Elle a une malchance qui frôle le légendaire. ▨ Elle adore la musique et dès qu'elle entend une personne jouer, elle se sent obligé d'aller voir d'où cela ▨ Elle n’a jamais était amoureuse.
 


 
Et de l'autre coté il y a qui?
 


 
VOTRE PSEUDO ▨ Nenviel VOTRE PRÉNOM ▨ Laura UN PETIT SURNOM QUI VOUS COLLE AU TEINT ? ▨ Petit chat RÉGION/PAYS▨ (40) VOTRE ÂGE ▨ 21 ans COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ?[▨/b] Je suis l’administratrice et fondatrice CRÉDITS ▨ Tumlbr
 


 


~~~~~~~~~~~~~~~
Promenons-nous dans les bois
Pendant que le loup n'y est pas


Dernière édition par Norah O. Lewis le Lun 17 Nov - 22:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Norah O. Lewis
avatar
Admin


MessageSujet: Re: Norah O. Lewis... "Tire la chevillette, la bobinette cherra"   Mar 28 Oct - 17:39




Il était une fois...



« « Le terme "héroïne" signifiant ici : pauvre chose naïve et insignifiante qui se prend fatalement tout en pleine figure. » »



Il était une fois... Eh bien ? Qui y a-t-il ? N'est-ce pas ainsi que commencent tous les contes de fées ? Ne sommes nous pas dans le monde même de féerie ? Oui? Alors, la vie d'Ondine est par conséquent un conte de fées? Si le début aurait pu le faire penser, cette jolie petite histoire aurait très bien pu virer au cauchemar. Cependant, commençons au début, quand tout est encore beau et merveilleux et que tout laisse entendre que la fin sera forcément heureuse. Commençons au début, quand sa vie était aussi douce qu'heureuse, commençons par il était une fois, aussi longtemps que nous le pourront....

Il était une fois une jeune paysanne née dans un village oublié de tous au-delà de la forêt. Fille unique d'un paysan et de sa femme connue à des kilomètres a la ronde pour être la meilleure pâtissière du royaume, Ondine fut élevée dans l'amour que lui prodiguer tous ses proches. Tout le monde l’aimait et l’a trouvé jolie et gentille bien qu’un peu naïve. La personne la plus attachée à elle était sa mère- grand et l’enfant le lui rendait bien tout cette affection. Ravi de porter chaque jour sur ses épaules le magnifique chaperon fabriqué par son aïeul, chaperon qui lui valut bien vite le surnom de Petit chaperon rouge.

À 15 ans, Ondine était devenue une belle jeune femme qui avait conservé la sympathie de ses proches et n’avait toujours pas rencontré de personnes malveillantes. Elle n’eut donc aucune raison de se méfier ni même de prêter attention aux avertissements quand sa mère l’envoya un jour traversé la forêt pour aller porter une galette à sa mère-grand. C’était une magnifique journée, l’air était chaud, les oiseaux chanter sur les branches et rien ne semblait indiqué ce qui allait se passait par la suite.



[…]«— Ma mère-grand, que vous avez de grandes dents !
— C'est pour mieux te manger. »

Et en disant ces mots, le méchant loup se jeta sur le petit chaperon rouge, et la mangea.
L’histoire aurait pu se finir là, sur une petite Ondine mangée en punition pour sa naïveté, mais heureusement pour elle, un chasseur passant par là lui apporta de l’espoir. Profitant de la sieste du loup rassasié, il ouvrit le ventre de la bête pour en faire sortir l’enfant et la vieille dame.
« —Ah, j’ai été tellement effrayée car il faisait si sombre dans le ventre du Loup. » s’écria le petit chaperon rouge. Je n’irai plus jamais seule en dehors des chemins dans la forêt et je ne parlerais plus aux étranges comme ma mère me l’avait recommandé. » [...]






[...]«—Ce n’est qu’un conte Maman… Non . »
« —Oui mais les contes sont faits pour apprendre aux enfants à faire attention, parfois les gens ne sont pas aussi gentil qu’on le pense… Le petit chaperon rouge a trop fait confiance au loup.»
«—Mais heureusement le chasseur était là pour la sauver… »
« —Oui mon ange, pour l’instant ton papa et moi jouons le rôle du chasseur, mais un jour nous ne serai plus là pour t’aider, et tu devras te défendre toute seule. »
« —C’est Jack mon chasseur, il sera toujours là il me la promit »
« —Je l’espère mon ange, je l’espère. »

Norah se souvient encore de ce soir où sa mère lui à raconté cette histoire pour enfants, cette soirée où elle a essayé de lui faire comprendre que le monde n’est pas aussi doux qu’on pouvait le penser et qu’un jour Norah sera seule. L’enfant ne l’a jamais cru, pour elle la vie était faite de bleu, de Rose, de paillette et de l’amitié d’un petit garçon nommée Oliver. Oliver c’est son meilleur ami, celui que l’on rencontre dans un bac à sable et qui vous prête gentiment sa pelle quand il vous voit creuser avec vos mains. Celui qui vous défend contre ceux qui vous veuille du mal et qui font en sorte que votre visage soit toujours illuminé d’un sourire. […]






[…] Un sourire apparu sur le visage de Norah quand celle-ci retourna le panneau ouvert / fermé contre la porte de sa pâtisserie fraichement ouverte. Dans sa boutique on trouvait plusieurs présentoirs où était disposés différents gâteaux : Des cupcakes, des clafoutis et plusieurs autres savoureuses pâtisseries. Souriante elle attendait patiemment que les clients arrivent… […]




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Norah O. Lewis... "Tire la chevillette, la bobinette cherra"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» 01.02/04.Sc.Graymalkin Industries - Tire la chevillette, la bobinette cherra
» Tire la chevillette et la bobinette cherra ~ Libre
» Tire la chevillette... [PV: Shu !]
» Tire la bobinette et la chevillette cherra [Livre II - Terminé]
» Pourquoi Lewis Hamilton est il aussi detesté?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I don't want to forget my story :: Le monde est à nous, il suffit de le prendre !  :: N'oublie pas qui tu es... :: ♣ Vivre ; ça doit être une sacrément belle aventure ♣-